ArianeGroup, candidat pour motoriser les cargos lunaires

ArianeGroup, candidat pour motoriser les cargos lunaires

ArianeGroup ne fournira pas que les lanceurs des futurs vaisseaux ravitailleurs lunaires, l’industriel pourrait également en fournir les moteurs. Cette diversification pourrait aussi être bénéfique pour l’évolution d’Ariane 6.

Début des essais d’étages d’Ariane 6

Début des essais d’étages d’Ariane 6

Avant le premier vol d’Ariane 6, deux étages supérieurs et un étage inférieur du lanceur vont être soumis à une campagne de tests pour s’assurer de leur bon fonctionnement en tant que système, entre eux et avec le complexe de lancement.

ARIANEWORKS, DES ÉTUDES AUX PREMIERS ESSAIS

ARIANEWORKS, DES ÉTUDES AUX PREMIERS ESSAIS

Pour ArianeWorks, l’accélérateur d’innovation commun créé par le CNES et ArianeGroup pour travailler sur les lanceurs du futur, la saison 2 vient de commencer. A l’issue de la phase pilote de 18 mois, et au vu du bilan positif des premières réalisations, le dispositif a été prolongé pour une nouvelle période de 18 mois avec des moyens renforcés et le soutien renouvelé des partenaires extérieurs. Parmi les nouveautés, le projet Themis dispose désormais de 3 plateaux de travail sur les sites du CNES et d’ArianeGroup. Cette confirmation fait suite au démarrage, fin 2020, des premières opérations d’essai sur la zone historique de Vernon, dans le cadre d’un contrat avec l’ESA. Ces essais de remplissage / vidange sur un réservoir à échelle réelle constituent une étape élémentaire qui permet de roder équipements, moyens sol et opérations, avant de lancer des réalisations plus complexes suivant la méthodologie itérative du projet.

Macron promet 30 millions d’euros au site Ariane Group à Vernon

Macron promet 30 millions d’euros au site Ariane Group à Vernon

Le Président de la République Emmanuel Macron, a annoncé que 30 millions d’euros seront investis sur le site ArianeGroup de Vernon, qui emploie 900 personnes. 15 millions sont destinés à faire avancer d’une année le projet Prometheus, le nouveau moteur. Il sera testé à l’automne avant un lancement en 2023. 15 autres millions permettront d’investir sur l’hydrogène et la propulsion hydrogène. "Le site de Vernon est un site d'excellence" dans ce domaine , a insisté le président de la République. Une cinquantaine de personnes sont plus particulièrement en charge de Prometheus qui présente l’avantage d’être plus économique que le moteur Vulcain, notamment grâce à sa conception et l’impression 3D.

Plan de relance du spatial : le CNES dévoile enfin sa stratégie

Plan de relance du spatial : le CNES dévoile enfin sa stratégie

On en sait enfin un peu plus sur ce que le CNES va privilégier en matière spatiale dans le cadre du fameux plan de relance du gouvernement de 100 milliards d'euros baptisé "France Relance". Un plan qui a dégagé une enveloppe financière dans le volet "Compétitivité des entreprises", de 515 millions d'euros, dont 365 millions de crédits nouveaux, pour venir en soutien au secteur spatial français. Cette filière réalise 4,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires et représente 16.000 emplois directs de très haut niveau. Soit "plus de 50 % des ventes de l'industrie spatiale européenne", selon le CNES, toujours présidé par Jean-Yves Le Gall. "Le plan de relance s'adresse à toutes les entreprises du secteur spatial", précise le CNES. (...) Il "s'articule autour de plusieurs dispositifs avec l'ambition de couvrir les besoins de l'ensemble de la filière française, tant en termes de domaines d'activités (lanceurs et systèmes orbitaux, des briques technologiques aux…

Covid : ce que changent les nouvelles restrictions pour les entreprises

Covid : ce que changent les nouvelles restrictions pour les entreprises

Le Premier ministre a semé le doute, vendredi soir. Déroulant l'ensemble des mesures censées éviter que la France connaisse un troisième confinement, Jean Castex a annoncé que « dans toutes les entreprises où cela est possible, le recours effectif au télétravail devra être renforcé ». Idem dans les administrations. « Une concertation sera conduite lundi avec les partenaires sociaux pour en définir les modalités », a ajouté le chef du gouvernement. Alors que la circulation des variants britannique et sud-africain s'accélère, le gouvernement s'inquiète en effet de la diminution du travail à domicile que montre un sondage réalisé entre le 18 et le 24 janvier par Harris Interactive pour le ministère du Travail, rendu public également vendredi.

Ariane 6 va pouvoir démarrer ses essais de système

Ariane 6 va pouvoir démarrer ses essais de système

Chez ArianeGroup, à Brême, la sortie d’usine du premier exemplaire du second étage d’Ariane 6 est imminente. Cet ULPM (Upper Liquid Propulsion Module), avec son moteur Vinci, va être transféré vers le centre d’essais du DLR à Lampoldshausen, près de Stuttgart. Là, il sera monté sur le nouveau banc P4.2, qui l’attend depuis février 2019. C’est ici que seront menés les premiers essais de l’étage dans son ensemble, avec son système propulsif cryotechnique, ses deux réservoirs chargés de 31 t d’hydrogène et oxygène liquides, et surtout de son APU (Auxiliary Power Unit). Ce petit bijou technologique, dont la mise au point a fait passer des nuits blanches aux équipes avec son échangeur de chaleur réalisé par fabrication additive, doit assurer la production d’énergie de l’étage. Il fournira aussi la pressurisation des réservoirs et les micro-poussées qui permettront de « tasser les ergols » avant les allumages du moteur Vinci. Un autre point…

Le lancement d’Ariane 5 reporté au 31 juillet

Le lancement d’Ariane 5 reporté au 31 juillet

Initialement prévu le 28 juillet, le lancement d’Ariane 5 a finalement été reporté au 31 juillet. La fusée européenne doit emporter trois satellites au profit des opérateurs Intelsat et B-SAT.

Dassault Aviation s'inquiète de son futur carnet de commandes

Dassault Aviation s'inquiète de son futur carnet de commandes

A l'occasion de la publication de ses résultats semestriels, l'avionneur a prévenu qu'il n'espérait plus livrer que 30 avions Falcon cette année, soit un quart de moins que prévu. L'avionneur est financièrement solide mais le groupe a désespérément besoin des commandes de l'Etat.