Amazon embarque la fusée Ariane à la poursuite de SpaceX

Amazon embarque la fusée Ariane à la poursuite de SpaceX

Le géant de Seattle signe des accords avec ULA, Arianespace et Blue Origin pour déployer en cinq ans la majorité de ses 3.236 satellites prévus. Comme le projet Starlink d'Elon Musk, le projet Kuiper de Jeff Bezos vise à fournir un Internet haut débit, notamment dans les zones mal couvertes.

Les satellites Starlink d'Elon Musk privés de fréquence en France

Les satellites Starlink d'Elon Musk privés de fréquence en France

Le Conseil d'Etat a cassé la décision du gendarme des communications d'accorder, en février 2021, deux bandes de fréquence hertzienne en France. En cause, l'absence de consultation publique sur cette décision alors qu'elle est susceptible de bouleverser le marché de la fourniture internet.

ArianeGroup : FO veut éviter les licenciements

ArianeGroup : FO veut éviter les licenciements

Afin d’éviter des licenciements à ArianeGroup, le syndicat FO de l’entreprise a signé un accord de ruptures conventionnelles collectives. Celui-ci prévoit un accompagnement incitatif, notamment pour les salariés les plus âgés.

La politique française des lanceurs appelée à évoluer

La politique française des lanceurs appelée à évoluer

Au-delà d’Ariane 6, le CNES s’intéresse à la maîtrise des technologies de la réutilisation et à l’innovation venue des start-up françaises développant des microlanceurs. Tout cela pour préparer la prochaine génération de lanceurs, réutilisables ou consommables, dans un cadre adapté au nouveau paysage concurrentiel international.

Spatial : l'Europe tente de définir sa place sur la scène mondiale

Spatial : l'Europe tente de définir sa place sur la scène mondiale

Nouvelle constellation européenne, appel à des règles du jeu pour le trafic spatial, reprise des projets lunaires, l'Europe se réunit mercredi pour faire un point sur ses ambitions spatiales. Le président Emmanuel Macron appellera à un sursaut dans un nouveau contexte de compétition mondiale acharnée en orbite.

ArianeGroup : une vision pour l’Europe

ArianeGroup : une vision pour l’Europe

A l’occasion de la présentation de ses voeux à la presse le 24 janvier, André-Hubert Roussel, le président exécutif d’ArianeGroup, a clairement soutenu les projets de vols habités en Europe et de lanceurs entièrement réutilisables, dans une grande ambition européenne.

ArianeGroup prépare déjà l'après-Ariane 6

ArianeGroup prépare déjà l'après-Ariane 6

La filiale d'Airbus et de Safran démarre bientôt les tests combinés entre la fusée et le pas de tir à Kourou, dernière étape avant la mise à feu de la nouvelle fusée Ariane 6. Mais elle plaide déjà pour faire évoluer le lanceur et projette, avec six ans de retard sur SpaceX, un avenir réutilisable pour Ariane 6.

Comment et pourquoi Safran montre ses muscles dans le spatial

Comment et pourquoi Safran montre ses muscles dans le spatial

Avec l'arrivée d'Olivier Andriès, Safran s'est découvert des ambitions en tant qu'équipementier dans le domaine spatial (hors ArianeGroup). Dans un premier temps, Martin Sion a regroupé dans une nouvelle direction de Safran Electronics & Defense, plusieurs activités dispersées au sein du groupe pour en faire une force de frappe commerciale imposante. Et après ?

L'Agence spatiale européenne se penche sur le sort d'Ariane 6

L'Agence spatiale européenne se penche sur le sort d'Ariane 6

Le compromis franco-allemand, qui vise à préserver l'avenir d'Ariane 6 tout en ouvrant le marché à la concurrence sur les petits lanceurs, doit encore convaincre les partenaires de l'Agence spatiale européenne. En France, l'inquiétude pointe sur un accord qui déshabillerait en partie l'outil industriel au profit de l'Allemagne.

Spatial : accord entre Paris et Berlin sur les lanceurs et Ariane 6

Spatial : accord entre Paris et Berlin sur les lanceurs et Ariane 6

La France et l'Allemagne ont signé mercredi un document sur la politique spatiale et les lanceurs, qui « va donner à Ariane 6 un avenir institutionnel et commercial ». Les salariés d'ArianeGroup n'y croient plus. Selon nos informations, ArianeGroup estime avoir 2.500 emplois en trop.