Convention Collective Nationale : Relations Individuelles de Travail

Postée le 14/02/2022
01:27 6 vues

Ce sujet regroupe l’ensemble des règles qui régissent un contrat de travail d’un salarié de la métallurgie, de la signature à l’éventuelle rupture.

Comme pour les autres négociations, nous avons procédé à une simplification et à une harmonisation des textes pour les rendre plus accessibles aux salariés et à leurs représentants.

Nous avons obtenu des avancées importantes comme la prise en compte des périodes d'intérim dans le calcul de l’ancienneté ainsi que des congés supplémentaires pour évènements familiaux, notamment en faveur des non-cadres.

Nous avons aussi garanti le maintien de la période d’essai. Nous avons fait inscrire dans la convention collective un droit à des jours de congés supplémentaires améliorés : 1 jour de congé supplémentaire à partir de deux ans au sein de l’entreprise. Un 2 ème jour de congés payés à partir de 45 ans Une 3ème journée de congé supplémentaire à partir de 55 ans et 20 ans d’ancienneté dans l’entreprise. Un 4ème jour de congé supplémentaire pour les salariés au forfait jour.

Et pas d’inquiétude : tous les salariés en poste bénéficient du maintien de leurs jours d'ancienneté acquis.

La question des jours de congés spécifiques dans les territoires est quant à elle renvoyée à la négociation locale. Pour des raisons historiques ou culturelles, chaque région possède des jours conventionnels non travaillés. Les métallos de tous les départements sont attachés à leurs traditions et ils ont le droit de conserver ces droits conventionnels.